Les thérapies manuelles sont issues du reboutement.

Qu'est qu'un Rebouteux ?

Le rebouteux est un personnage bien connu dans les campagnes pour son habilité à remettre en place les nerfs froissés ou mucle en flammés, soigner les entorses, les foulures, les luxations voire certaine fractures.

Art, don et savoir-faire à la fois, le reboutement s'appuie sur des données empiriques millénaires, c'est une thérapie physique qui consiste à remettre en place les os, les os, les articulations, et les muscles.
Rebouter vient du latin renouer, re indique un mouvement arrière et du francique bouter pousser, refouler, c'est à dire remettre en place, replacer.

Le reboutement est la forme la plus ancienne des thérapies manuelles, préventives, curatives et non-médicamenteuses. Transmises oralement, ces pratiques se développèrent au cours des siècles.
L’écoute du patient prend une part très importante, ce qui permet au-delà de la manipulation de donner des conseils d’hygiène de vie et de nutrition.
Grâce au développement de leur sens du toucher, à un savoir-faire éprouvé et aujourd’hui à une bonne connaissance de l’anatomie, les rebouteux peuvent soigner efficacement toutes sortes de maux.

Contrairement à ce que l’on pense habituellement, les rebouteux  sont rarement adeptes du «cracking», ils excellent dans leur abord profond des tissus mous (muscles, tendons, ligaments, nerfs).
Le reboutement est un ensemble de mobilisations et de massages musculaires et neuro-articulaires qui a pour résultat une oxygénation, un nettoyage, une remise en état des tissus du corps. Il faut compter 1 à 3 séances en fonction de l’état du patient ; en cas d’atteintes irréversibles, des séances d’entretien peuvent contribuer à améliorer ou stabiliser la situation.

Le reboutement ne remplace pas la médecine, notamment la médecine d’urgence.
Il peut par contre la compléter et être utilisé en amont pour éviter l’installation d’atteintes rhumatismales. Grâce à ses techniques, le reboutement permet de maintenir une condition physique optimale et d’améliorer les performances sportives.
Chaque rebouteux développe ce que nous appelons les tounemains et certains ont plus une spécialité pour remettre les vertèbres il est surnomé le renoueur, d’autres seront plus spécialisés pour réduire les fractures et luxations il sera surnomé le rhabilleur et il y aura une troisième spécialité qui sera le videur de vésicules et le releveur d’estomac.